Pompe à lobes rotatifs IQ112-81 : facile d'emploi dans les espaces les plus restreints
Étude de cas - Station d'épuration de Freiberg, Allemagne

Problème

Manque de place pour l'installation, l'entretien et la maintenance d'une pompe supplémentaire

Solution

Pompe à lobes rotatifs IQ112-81 de Vogelsang

Le client

La station d'épuration de la ville de Freiberg/Neckar en Allemagne est entrée en service en 1964. Au fil du temps, elle a été modernisée et agrandie à plusieurs reprises. Elle est maintenant conçue pour servir 25 000 équivalents-habitants. Outre les étapes de traitement mécanique, biologique et chimique, la station d'épuration comprend aussi un système de digestion des boues. Le réacteur de digestion a été construit en 1964, il possède un volume de 1100 m³ et est alimenté chaque jour par 30 m³ de boues primaires et 30 m³ de boues excédentaires épaissies. Y sont ajoutés chaque semaine environ 2 m³ de mélange graisse/eau depuis le dessableur long. Le gaz de fermentation est valorisé dans une centrale de cogénération produisant 50 kW d'électricité et 100 kW de chaleur. À pleine capacité, il était possible de générer 61 % de l'électricité requise par la station. La chaleur, quant à elle, est utilisée pour chauffer les bâtiments de la station, le dépôt de matériel municipal avoisinant, trois maisons et un gymnase comprenant stade, restaurant et logement.

Le problème

En 2012 étaient prévues des mesures d'amélioration du système de digestion des boues. Afin de réduire la quantité de boues d'épuration produite, il était prévu d'élever la teneur en matière sèche dans le réacteur de digestion en soutirant environ 75 m³ de boues chaque jour via un by-pass puis en les déshydratant jusqu'à environ 20 m³ à l'aide de la presse à bandes existante avant de les réintroduire dans le réacteur de digestion. Comme plusieurs pompes à rotor excentré étaient déjà en service, le plan consistait aussi à installer une autre pompe de ce genre.

La solution

« Nous avons alors découvert la nouvelle série IQ de Vogelsang au salon IFAT » affirme M. Sternkiker, directeur de la station d'épuration. « Ce gabarit compact est très pratique pour nous, compte tenu du manque d'espace dans notre salle de pompage. Les éléments de raccordement flexibles permettent un branchement facile au système de tuyauterie. Malgré un dégrilleur qui fonctionne bien, nous trouvions constamment des corps étrangers dans nos boues, c'est pourquoi nous apprécions la résistance accrue aux corps étrangers de l'unité InjectionSystem intégrée. Et même quand il arrive qu'une filasse bouche la pompe, l'accès simple et rapide à la chambre de la pompe et aux éléments de pompage fait que nous pouvons remédier au problème très vite - ce qui n'est pas le cas avec nos pompes à rotor excentré » affirme M. Sternkiker pour exliquer son choix d'acquérir la pompe IQ.

Depuis la fin des travaux, la teneur moyenne en matière sèche est passée de 2 à 4,5 %. L'objectif est d'atteindre un taux de 5 à 6 %. Mais d'ores et déjà la quantité de boues d'épuration a décru de moitié environ. Désormais, la pompe à lobes rotatifs IQ fonctionne sans problème et pompe environ 10 m³/h de boues à une pression de 1,5 à 2 bar en fonctionnement normal à 25 Hz, mais peut aussi pomper jusqu'à 25 m³/h à 2,5-3 bar à 50 Hz. La pompe IQ a largement contribué à l'amélioration de la digestion.


/ /